À CHACUN SES ZONES SINISTRÉES

À CHACUN SES ZONES SINISTRÉES

20 décembre 2010

 

Je suis grosse. Je me déteste et c'est le temps des fêtes. 

 

J'aimais le temps des fêtes avec mes grands-parents. Noël était un moment magique. Les cadeaux, les desserts, la joie d'être réunis.

 

Maintenant, avec mes grands-parents décédés, mes parents séparés et mes TCA, Noël c'est du stress. Le 22 je fête avec mes amies, le 24 dans la nuit je célèbre chez ma mère et le 25 avec mon père ou encore avec ma mère et des amis.

 

Bouffe, bouffe, bouffe.

 

Je déteste ça. Je suis grosse...

 

Je n'ai pas de vêtements qui me font. Pas une seule paire de jeans...

 

Je vais me contenter d'une robe le 25. C'est le 22 le problème.

 

J'en ai marre.

 

J'ai envie de ne pas vivre ce moment-là. Juste dormir et me réveiller quand ça sera fini.

 

Je stresse pour les cadeaux. Fête de mon père le 30, de mon frère le 1er et ma mère le 18.

Je n'ai pas une cenne je suis vraiment dans la merde. 

 

Je n'ai pas la force de travailler, mais le 26 je vais y aller pour le boxing day. Tout le monde est bienvenu et ça va me faire un peu d'argent.

 

Tout va trop vite et moi je ne sers à rien. Une loque inutile qui ne fait rien.

 




21/12/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi