À CHACUN SES ZONES SINISTRÉES

À CHACUN SES ZONES SINISTRÉES

26 janvier 2011

 

Je suis déprimée ce matin comme je l'ai rarement été.

Je m'en veux énormément pour la crise d'hier soir.

J'avais réussi à résister toute la journée.

J'avais coupé ma faim avec unique hoodia.

Et j'ai flanché comme une grosse truie.

Et voilà, la grosse truie a atteint un poids énorme.

Je suis dégueulasse.

J'avais un beau ventre, hier.

Pas parfait, car il me reste plein de gras à perdre.

Mais, aujourd'hui je suis toute ballonnée, toute flasque, je suis grosse et laide.

 

62,1 kg.

 

17 jours avant de voir mon chéri.

 

Je veux faire 54 kg.

 

Je jeûnerai.

 

J'aurai fait tout en mon pouvoir pour maigrir d'ici-là.

 

Je perdrais sûrement plus en mangeant un peu et en faisant de l'exercice, mais j'ai trop peur de criser. J'aime mieux ne rien manger du tout.

 

J'espère juste que métabolisme a augmenté. S'il fallait que je perde que 0,1 kg par jour de jeûne, je mourrais de désespoir.

 

Je vais y arriver. Petit à petit je vais perdre toute cette graisse et retrouver le beau corps qui se cache en-dessous.

 





26/01/2011
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi