À CHACUN SES ZONES SINISTRÉES

À CHACUN SES ZONES SINISTRÉES

Dépression

 

(Prenez note que j'ai arrêté les antidépresseurs depuis décembre 2010)

 

Lorsque nous souffrons de TCA, il est fréquent de souffrir également de dépression.

 

Avant de prendre des antidépresseurs, je :

 

-pleurais tout le temps

-avais envie de me tuer après une crise de boulimie

-faisais des crises de larmes et de rage

-n'avais envie de rien faire

-avais des sautes d'humeurs (up and down extrêmes)

-euphorie lors de jeûnes (seule chose qui me manque)

-manquais d'énergie et restais inactive

 

Depuis que je prend Celexa, mon humeur est plus stable et moyenne, je fonctionne un peu mieux. Évidemment, c'est important d'en discuter avec son médecin et de parler de ses TCA pour être sûr que les antidépresseurs s'imposent et que la sorte soit appropriée.

 

Il est possible de vivre malgré la dépression, mais il ne faut pas se surmener et s'accorder du repos dès qu'on en ressent le besoin.

 

Je n'en suis pas sortie, c'est toujours difficile et je ne m'aide pas à guérir, car je ne cesse de m'occuper au lieu de me reposer... Ne suivez pas mon exemple.



03/11/2010
4 Poster un commentaire